Compte-rendu de la visite de l’exposition « L’Odeur de la Cire efface toutes les Peines » et de l’atelier d’écriture mené à L’ECAM du Kremlin-Bicêtre, le 13 janvier 2021.

Les élèves de l’atelier écriture ont été invités par L’ECAM du Kremlin-Bicêtre, salle partenaire, à une après-midi de travail avec la plasticienne et chorégraphe Hélène Barrier, autour de son installation « L’Odeur de la Cire efface toutes les Peines ».

Utilisant le textile pour ses créations, Hélène Barrier imagine des formes évocatrices de lieux où se réfugier, se protéger et se retrouver. Ces oeuvres cherchent à honorer la mémoire ouvrière et la cire symbolise ici le travail routinier et quotidien, mené sans relâche par des êtres anonymes. L’ensemble des pièces exposées fait référence aux thèmes contemporains de la place des femmes dans la société ainsi que de la disparition silencieuse des abeilles.

Comme partout ailleurs en France, le théâtre est fermé depuis octobre 2020 et le mercredi 13 janvier 2021, ses portes se sont ouvertes pour les 13 élèves engagés dans l’atelier écriture qui ont eu la chance de visiter l’installation « L’Odeur de la Cire efface toutes les Peines » guidés par Hélène Barrier.

L’après-midi s’est poursuivie avec une séance de jeux d’écritures, sur la scène de L’ECAM. La plasticienne a fait réagir le groupe sur les thèmes de l’enfance, du souvenir. Très naturellement, comme ils le font chaque mercredi après-midi depuis la rentrée 2017, les élèves ont rédigé une série de courts textes qu’ils ont ensuite lus sur la scène.

Un dernier moment a consisté à enregistrer, pour ceux qui le souhaitaient, un message pour « Mon Théâtre confiné », dans une cabine recréant l’ambiance d’une loge, un dispositif éphémère réalisé par l’équipe technique de L’ECAM visant à recueillir des témoignages sur la période étrange que nous traversons depuis un an déjà, entre confinement et fermeture des lieux culturels…

Paroles d’auteurs :Nous sommes arrivés devant l’ECAM. Personne. Quand nous sommes entrés, je me suis émerveillée : l’endroit… Magnifique.

L’exposition, la sensibilité d’Hélène Barrier, l’écriture ensuite, tout s’est enchaîné. J’ai adoré m’enregistrer…

Alma

L’exposition « L’Odeur de la Cire efface toutes les Peines » est très touchante. Hélène Barrier nous a parlé de son enfance, de ses souvenirs avec beaucoup de chaleur et de simplicité. Il y avait plein de choses à voir avec ces robes qui donnaient l’impression de petits êtres qui dansent autour d’un feu, ces villages de maisons à jambes qui nous rappellent les contes et ce géant réalisé avec des enfants autistes. Un géant de Solidarité. Cela m’a émue et je remercie très fort Hélène pour ce moment.

Houria et Chloé

Le monde du théâtre me semble bien vide mais ce moment ne sera pas éternel. On a tous le courage qu’il faut pour que la magie revienne sur la scène, que la salle se remplisse de nouveau. Revenez vite, s’il vous plaît ! On veut rire, on veut pleurer avec vous…

Cléo et Lilya

Nous avons écrit des textes dans la salle de spectacle : l’impression d’être observés par des spectateurs absents.

Louise

Enregistrements « Mon Théâtre confiné » :

Bonjour, Théâtre confiné, c’est Léna, les sièges vides, tout comme nos têtes et nos coeurs. Gardez espoir, jusqu’à la fin, se raccrocher aux autres : c’est ça, le théâtre.

Léna

Bonjour, Théâtre confiné, c’est Valentine. Le théâtre est un très bel endroit, il l’est encore plus quand on y trouve comédiens et public réunis. La magie du théâtre, c’est vous, c’est vous qui nous faites rêver, rire, réfléchir. Nous adorons vos performances : elles sont si belles, elles nous dépassent, elles nous amusent, elles nous font vivre.

Valentine

Récolte et extraction : M. Langlade

Mise en pot : M. Marocco